Contenu

Vous êtes iciAccueil » Vie du Campus » Une


Accompagner les PME dans leur transition numérique

Campus_Disrupt'_01.jpg

Campus_Disrupt'_01.jpg

Quatorze étudiants de l’Université Toulouse Capitole ont participé à la 1ère édition du Disrupt Campus Toulouse. En « mode start-up », ils ont soutenu des PME régionales dans leurs projets de transformation digitale.

26 juin 2019 imprimer en PDF

Le dispositif Disrupt’Campus Toulouse, porté par les trois universités Toulouse Capitole, Toulouse-Jean-Jaurès et Toulouse III Paul Sabatier, a été lauréat, à la rentrée 2018, d’un appel à projet national, visant à former des étudiants à l’entreprenariat et à accompagner les petites entreprises dans leur prise en main des outils numériques les plus récents.

« Les étudiants, issus des filières MIAGE (2IS) et Droit du numérique ont pu, grâce à ce dispositif, se former à la gestion de projets, en équipe avec des camarades d'autres champs disciplinaires, en partant des besoins très concrets d'entreprises », expose Brigitte Poitevineau, la chef de projet Disrupt’ Campus des trois universités.

Méthodes agiles

Cours en ligne et en présentiel, travaux collectifs, temps d’échanges dans des tiers-lieux toulousains, bootcamp avec les entreprises partenaires, initiation à des méthodes agiles de conduite de projets, … « Les étudiants ont été encadrés par des coachs issus de l’écosystème local des start-ups. Ils ont bénéficié d’une pédagogie tout à fait innovante », précise Brigitte Poitevineau.

Une révélation pour Andréa Cottais, étudiante en MIAGE qui a fait partie de la première promotion. « Je n’avais vu ça dans aucune autre université et quand on m’a proposé de participer à ce projet en partenariat avec des entreprises, j’ai immédiatement dit oui ! », raconte-t-elle.

Un début de carnet d’adresses

« Le Disrupt’ Campus m’a ouvert des horizons sur le secteur ou le type de postes que je pourrai occuper plus tard, ça m’a aidée à me constituer un réseau, un début de carnet d’adresses et puis c’est valorisable sur un CV car j’ai obtenu un certificat de compétences interuniversitaire. »

Avec trois étudiants de la filière MIAGE et deux étudiants en droit du numérique, Andréa a travaillé pour le compte de la coopérative laitière Jeune Montagne à Laguiole. Sa mission ? Concevoir une base de données prédictive pour aider la coopérative à optimiser ses flux de production. Une réussite pour l’entreprise.

« Disrupt’ Campus a été une opportunité formidable pour nous d’entrer en contact avec ces étudiants, mais aussi globalement avec le monde universitaire et celui des start-ups », estime Jean-Baptiste Bouloc, business analyst à Jeune Montagne. « Grâce à leur vision et leurs compétences, nous nous sommes véritablement remis en question et c’est précisément l’objectif de ce dispositif ».


Des compétences dont nous ne disposions pas en interne

La startup Palanca, spécialisée dans le développement durable et la RSE, a été partenaire de cette première édition du Disrupt’ Campus. Théo Henriel, ingénieur de recherche, témoigne de cette expérience.

 





Appel aux candidats

Pour participer à la prochaine édition du Disrupt’ Campus, les étudiants d’UT Capitole inscrits en M1 MIAGE Systèmes d'information innovants, M2 Droit du numérique, M1 Ingénierie métier, Licence Informatique et droit de l’environnement, peuvent postuler jusqu’au 4 novembre 2019 auprès de Brigitte Poitevineau

 

Universit� Toulouse 1 Capitole
En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies