Contenu

Vous êtes iciAccueil » Vie du Campus » Une


Un diplôme créé avec le Stade Toulousain

Campus_Rugby.jpg

Campus_Rugby.jpg

L’université propose à partir de la rentrée 2018 une formation destinée aux stagiaires et jeunes espoirs du centre de formation du Stade Toulousain. Objectif : leur apprendre à mieux gérer leurs carrières et leurs finances.

8 mars 2018 imprimer en PDF

Face à des carrières de plus en plus courtes et à la pression sportive grandissante dans le rugby professionnel, le diplôme d’université (DU) « Métier et carrière - sport professionnel » qui ouvrira à la rentrée prochaine, a un objectif clair : faire acquérir à ces sportifs de haut niveau, dont plus de la moitié deviendront des professionnels, les compétences indispensables à une approche efficace de leur métier, en leur donnant une formation solide, accessible, et compatible avec leur emploi du temps.

Cette formation comprendra des notions de droit du travail, d’économie et de gestion, de communication, d’éthique sportive, d’hygiène de vie, de santé et d’alimentation. Ils sauront, à son terme, choisir un agent fiable ou un bon avocat, comprendre comment fonctionnent un contrat ou une convention collective, comment s’adresser à une juridiction ou réagir face aux médias. Des notions d’anglais et d’informatique sont également au programme.

Pour le Stade Toulousain, le partenariat avec l’Université Toulouse Capitole s’imposait pour des raisons historiques. Le juriste Ernest Wallon a été, en son temps, doyen de la faculté de droit. Il a donné son nom au stade, car il fut le principal actionnaire du premier terrain des Rouge et Noir, à l’époque où les sportifs jouaient encore sur la prairie des Filtres.

Des proies faciles

 « En 20 ans de participation à la vie du Centre de Formation du club, j’ai constaté que les joueurs étaient des garçons volontaires et intelligents. Mais beaucoup arrêtent trop tôt leurs études. Obnubilés par le rugby, ils ne se projettent pas au-delà de l’âge de 30 ans. Jeunes professionnels fortunés, ils peuvent représenter une proie facile pour des personnes peu scrupuleuses », analyse Albert Arseguel, chargé de mission sport à l’Université Toulouse Capitole et vice-président du centre de formation du Stade Toulousain.

Le centre accueille chaque année une trentaine de joueurs de 16 à 23 ans. Sa mission est de les entraîner pour qu’ils deviennent des professionnels, en leur assurant l’hébergement et le suivi médical. Mais le centre se doit aussi d’organiser leurs études, en vue d’un projet de reconversion.

 « 60 % de nos joueurs font des études supérieures, mais cela devient de plus en plus difficile avec la pression sportive. Le diplôme d’université (DU) est destiné à ceux qui décrochent. Il faut savoir que les joueurs d’équipe 1 gagnent, dès le départ, de 5 000 € à 15 000 € par mois, lorsqu’ils deviennent professionnels. Nous souhaitons qu’ils disposent au moins des compétences indispensables pour gérer efficacement leur carrière et leurs finances. Mais ils ne sont pas faciles à convaincre », explique Valérie Vischi-Serraz, la directrice du centre de formation.

D’autres disciplines sportives

Six joueurs sont déjà candidats pour intégrer la première promotion du DU. Parmi eux, le trois-quarts de 23 ans, Arthur Bonneval, qui a multiplié les débuts de formations universitaires, sans valider aucun diplôme. « Pour que les études ne gênent pas leur carrière, il faut composer avec les matchs, les entraînements, les sélections, la Coupe d’Europe, le Tournoi des Six Nations et toutes les compétitions », renchérit Albert Arseguel.

L’enseignement sera dispensé dans les locaux du Stade, ou pour partie via la plateforme d’enseignement à distance, par les professeurs de l’Université Toulouse Capitole et quelques professionnels. Le programme sera composé de trois séquences d’un semestre chacune, à raison de deux à trois heures par semaine, et fonctionnera par blocs de compétences. L’accompagnement d’un tuteur est prévu. «  Que nos joueurs professionnels évoluent en équipe 1 ou comme internationaux, l’idéal serait qu’ils fassent tous ce DU après avoir validé un BTS », estime Valérie Vischi-Serraz.

D’autres clubs de rugby et d’autres disciplines sportives, notamment le football, ont déjà témoigné de leur intérêt pour cette formation innovante.

 

Leur donner le goût de poursuivre des études

Interview d’Albert Arseguel, chargé de mission sport à l’Université Toulouse Capitole et vice-président du centre de formation du Stade Toulousain.




Une formation accessible et réaliste

Interview de Valérie Vischi-Serraz, directrice du centre de formation du Stade Toulousain.
 




L’Université Toulouse Capitole compte parmi ses étudiants, une cinquantaine de sportifs de haut niveau. Ils bénéficient d’un
cursus aménagé et d’un parrainage pour concilier les impératifs de leur entraînement sportif et leurs études.

 

Universit� Toulouse 1 Capitole