Contenu

Vous êtes iciAccueil » Agenda


Culture

"Migrants" : Une exposition de portraits photographiques et de textes d'étudiants réfugiés et demandeurs d'asile

9 décembre 2019 31 janvier 2020
Lundi-vendredi : 9h-20h
Samedi : 9h30-20h (décembre) / 9h30-17h30 (janvier)
Entrée libre et gratuite
Bibliothèque universitaire de la Manufacture des Tabacs
21, allée de Brienne, Bât. H  - Toulouse

"La culture et l’art peuvent aider au changement des représentations sur l’immigration. Cette exposition souhaite donner une autre image des réfugiés et contribuer à changer les regards, pour combattre les stéréotypes et la xénophobie."

19 décembre 2019 imprimer en PDF Envoyer

BA_BU_Migrants_2019.jpg

BA_BU_Migrants_2019.jpg

Ce projet a été mené avec les trois groupes du Dispositif Langues Accueil Migrants (DILAMI), financé par la Région Occitanie et par l’Université fédérale Toulouse-Midi-Pyrénées, en partenariat avec Mariana Lara, photographe. Grâce à ce dispositif, les migrants étudient le Français Langue Etrangère sur les trois pôles universitaires toulousains, dont UT1 Capitole. Après une première rencontre, chacun des étudiants a été sollicité pour répondre par écrit à la question suivante : « Quelle est mon identité ? ».

Quatre mots clés ont été proposés pour parler de l’identité de chacun (la famille, la culture, les passions et le métier), mais sans contrainte car les étudiants ont pu, en toute liberté, aborder leur identité à travers d’autres sujets. Les enseignantes ont accompagné leurs étudiants dans ce travail d’écriture.
Nourrie de la lecture de ces textes, la photographe a, par la suite, rencontré individuellement chacun des étudiants pour un échange et la prise de portraits. S’en est suivi le travail de laboratoire pour la sortie du cliché final.
 
  •  Portrait et autoportrait
    Dans ses définitions, le portrait est à la fois la représentation visuelle d’une personne par le dessin, la peinture, la photographie, mais également la description orale, écrite, filmée d’une personne. Dans sa forme, le portrait peut être classique ou innovant, voire révolutionnaire. Il peut être réaliste ou figuratif, réel ou imaginé, … et les portraits peuvent prendre des formes extrêmement diverses.
  • Ecrire son autoportrait
    Il ne s’est pas agi ici de rédiger son autobiographie mais, plutôt, d’écrire un texte qui parle de soi, qui révèle quelque chose, qui étonne ou montre l’inconnu peut-être … et cela sous une forme sensible et poétique. Pas de codes, pas de conventions à respecter, seulement la construction d’une image de soi, de ce que l’on désire donner à « voir » de soi, ici et maintenant. Ainsi contextualisé, le portrait a inévitablement une dimension sociale ; il livre une certaine représentation du monde que chacun porte en soi du fait de son histoire, de son vécu. Les étudiants ont pu aussi bien utiliser la narration qu’écrire un long récit descriptif, ou juste suggérer, sans vraiment dévoiler.
    Le travail de la photographe a permis de révéler par le biais du support photographique ce que les étudiants ont choisi de donner à voir d’eux-mêmes.
     
La photographe : Mariana Lara
Mariana Lara est née au Mexique, et est âgée de 29 ans. Elle est diplômée de Fotoclub Uruguayo, une école de photographie de Montevideo (Uruguay) et aussi de Ecole des Beaux-Arts de l’Universidad de la Republica de Montevideo. Même si la photographie n’est plus son activité principale, (elle vit aujourd’hui de sa seconde passion : la cuisine !), la photographe a donné beaucoup de son temps pour la réalisation des portraits des apprenants du DILAMI.
 
 


Marcel MARTY
Bibliothèque universitaire de l’Arsenal
11, rue des Puits-Creusés 31000 TOULOUSE
Tél : 05 34 45 61 00

Informations complémentaires

Universit� Toulouse 1 Capitole
En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies