Contenu

Vous êtes iciAccueil » Vie du Campus » Une


Un nouveau président pour l’université

Campus_.Kenfack_Hugues.jpg

Campus_.Kenfack_Hugues.jpg

Hugues Kenfack succède à Corinne Mascala, à la tête de l’Université Toulouse Capitole. Il précise ses priorités pour les quatre années à venir.

6 décembre 2020 imprimer en PDF

Agrégé de droit privé et professeur à l’Université Toulouse Capitole, Hugues Kenfack a été vice-président en charge de la recherche durant le premier mandat du président Bruno Sire (2008-2012) puis doyen de la faculté de droit et de sciences politiques (2012-2017). Il a aussi été expert auprès du Conseil de l’Europe et des Nations Unies.

Élu le 24 novembre 2020 avec 17 voix contre 14 pour l’ancienne présidente, il a pris ses fonctions le 1er décembre, avec l’objectif principal de « promouvoir l’excellence des équipes ». « Toulouse ne doit pas s’endormir sur une position réputée acquise, qui ne l’est jamais », affirme le nouveau président. Il déplore la perte du label international IDEX. Il souhaite aussi mieux accompagner les personnels administratifs et pérenniser leurs emplois.

Hugues Kenfack prévoit également de rendre l’offre de formation plus attractive, avec davantage de doubles diplômes et de diplômes internationaux notamment.

Enfin, il plaide pour le renforcement du rôle des associations d’anciens étudiants et des partenaires économiques, afin de favoriser l’insertion de tous les étudiants.

 

Hugues Kenfack

Agrégé de droit international des affaires, il a mis en place une filière droit à l’institut franco-chinois de Suzhou (Chine) et un master international de droit des affaires à Casablanca (Maroc). Formateur à Airbus et au centre de formation professionnelle des notaires, il dirigeait jusqu’à aujourd’hui trois masters 2 de droit.




Trois questions au nouveau président


Une maison unie qui accompagne chaque composante dans sa spécificité vers l’excellence, une formation davantage tournée vers l’insertion professionnelle, et plus de liens tissés avec les partenaires institutionnels et privés, et les anciens étudiants. Hugues Kenfack expose ses priorités.
 

Universit� Toulouse 1 Capitole
En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies